Ensemble on est plus forts

SETCa Liège > Agenda > Le 09/06/2011 le non marchand à Bruxelles

Action le jeudi 19 mai 2011

 

Le SETCa à l'hôtel de ville d'Amay sous le regard de RTC 

Des réprésentants du SETCa, en Front Commun avec la CNE, et accompagné d'une centaine de délégué(e)s, ont rencontré à 9h00 Jean-Michel Javaux le co-président d'Ecolo pour lui faire part des revendications du secteur. Cette rencontre s'est déroulée à la Maison communale d'Amay et a permis un échange fructueux. Des réunions destinées à mieux informer les politiques de la réalité du terrain ont dès à présent été décidées.

Ecolo s'est notamment engagé :

- à relayer les revendications auprès de ses mandataires dans les différents niveaux de pouvoir concernés.

- à défendre la revalorisation salariale et la reconnaissance des métiers du non-marchand.

- à mettre en ligne le cadastre de l'emploi en Communauté Française pour le 15 juin.

- à combattre la marchandisation du secteur.

Nous serons attentif à ce que ces déclarations soient suivies par des actes dans les prochaines semaines.

 

Dans les rues de Bruxelles le 09 juin 2011

 

Les négociations dans le non marchand n'avancent pas et les légitimes revendications des travailleurs ne sont toujours pas rencontrées. Il est donc nécessaire de maintenir, voire d'augmenter, la mobilisation pour faire pression tant sur les politiques que sur les employeurs.

Pour rappel :

- Oui, les travailleurs ont raison de demander une amélioration de leur salaire et de leur pouvoir d’achat.

- Oui, des emplois nouveaux sont nécessaires pour soulager les conditions de travail.

- Oui, les travailleurs sont en droit d’exiger et de vérifier que ces emplois nouveaux ne soient pas qu’un effet d’aubaine dans le cadre du financement des institutions. Ces emplois doivent servir au remplacement immédiat, à la stabilisation des horaires, bref, à moins de pénibilité et de flexibilité.

- Oui, la charge physique et psycho sociale dans le non marchand justifie la mise en place de dispositifs favorisant un meilleur équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée et des mesures de fins de carrière adaptées.

- Oui, il faut à la fois rendre les secteurs du non marchand plus attractifs en terme de perspective professionnelle mais aussi conserver les travailleurs qui y sont déjà et l’expertise qu’ils ont acquise en favorisant l’accès à des dispositifs de formation permettant une évolution et/ou une réorientation professionnelle dans le périmètre du non marchand. Dans ce cadre, la valorisation dans l’ensemble des secteurs du non marchand de l’ancienneté/expérience acquise constituerait indéniablement un atout.

 

Vous pouvez télécharger le tract de mobilisation et l'affiche 

 

Une mobilisation réussie 

La manifestation du non marchand de ce jour est un succès. 12OOO manifestants en 2010 et 18.000 en 2011.

Même si nous savons que toutes les revendications ne pourront pas être rencontrées, nous devons être convaincus qu’il fallait donner un signe fort au monde politique en cette période particulièrement difficile et stratégiquement sensible.

Cet objectif est atteint.

Dans l'agenda