Ensemble on est plus forts

SETCa Liège > News > Accord Interprofessionnel : le résultat de nos actions !

 

Dès que nous avons pris connaissance du contenu du projet d'Accord Interprofessionnel 2011-2012, nous avons dit que celui-ci était imbuvable.

Nous l'avons présenté et expliqué dans les diverses instances du SETCa-Liège. Le rejet des militants fut unanime envers ce texte antisocial. Cette analyse, partagée par l'ensemble de la FGTB, a débouché sur un rejet du texte par la FGTB le 4 février 2011. Ce rejet était accompagné d'un calendrier d'actions.

Le SETCa-Liège a participé à ces dernières dont le fil est retracé en images à la fin de cet article et dont l'analyse et le résultat est repris dans ce tract de la FGTB.

Vous pourrez également retouver dans deux brochures éditées début 2012 :

1° La nouvelle législation relative au chômage économique.

2° La nouvelle législation relative aux délais des préavis.

 

Les mobilisations se sont clôturées par une action au parlement le jeudi 7 avril menée par le SETCa-BBTK dans son ensemble à l’initiative du SETCa-Liège. Une délégation, composée notamment de l’ensemble des secrétaires permanents de Liège, s’est rendue au parlement pour y assister à la séance plénière de la chambre. Un des sujets à l’ordre du jour était en effet le « projet de loi modifiant la loi du 1er février 2011 portant la prolongation de mesures de crise et l’exécution de l’AIP, et exécutant le compromis du gouvernement relatif au projet d’AIP».

Notre démarche s’inscrivait pleinement dans le fonctionnement démocratique de nos institutions. Il s’agissait d’assister au débat et de constater par nous-mêmes ce que les députés des différents partis allaient dire et comment ils allaient voter. La démocratie, ce n’est en effet pas signer un chèque en blanc aux élus lors des élections, mais c’est aussi s’intéresser à la manière dont ils utilisent le mandat qu’ils ont reçu des électeurs. Cette présence était un prolongement du tour des partis effectué le 16 mars dernier lors duquel nous avions rappelé nos revendications. Nous avons rencontré une nouvelle fois des députés du PS et des députés d’Ecolo pour leur redire notre opposition à la loi.

 

La présence du SETCa a quelque peu animé les débats, le PS modifiant son discours après nous avoir rencontrés. Si au niveau du vote le PS n’a pas voulu se désolidariser de la majorité gouvernementale à laquelle il participe, les très nombreux parlementaires présents lors de la rencontre organisée avant la plénière ont à nouveau entendu nos arguments.

Dans son discours en plénière, Yvan Mayeur a annoncé que le groupe PS déposerait deux propositions de lois dans les prochaines semaines visant à corriger des effets négatifs de la loi votée jeudi, notamment sur la question du chômage temporaire.

Enfin, le Spa qui avait voté pour le projet en commission a modifié son vote pour s’abstenir.

Cette action a donc démontré que les choses pouvaient bouger jusqu’au dernier moment et qu’il ne fallait négliger aucune piste d’action. Il s’agissait aussi d’être cohérents et d’aller jusqu’au bout d’une démarche d’opposition à un projet imbuvable de régression sociale.

 

Dès à présent le SETCa-Liège annonce qu’il rééditera ce type d’action et suivra très attentivement le dépôt des projets de lois annoncés le jeudi 7 avril par le PS. Nous serons également présents lors du débat sur les intérêts notionnels. 

 

Encore une fois merci à toutes et à tous.

 

Pour rappel, le SETCa avait publié un memorandum expliquant clairement la situation au niveau des différences entre ouvriers et employés.

Et depuis cette semaine, un focus est disponible qui détaille ce qui change au niveau du préavis et du chômage économique, tant pour les employés que pour les ouvriers.

 

Nos actions en images

 

Concentration Place Saint-Paul le 18 février

 

La Place Saint-Paul était rouge...

 

 

Du monde au balcon

 

 

La délégation des Femmes Prévoyantes Socialistes était là...

 

 

Carrefour aussi... parmi bien d'autres.

 

Grève générale le 04 mars

 

5h45. Mimort. La délégation Techspace a pris place

 

7h00. Le brasero réchauffe le piquet devant CRM

 

8h00. Personne n'est entré chez Ethias

 

9h00. Point presse devant chez Dexia

 

Un lieu choisi pour sa symbolique

 

Vous pouvez voir le résultat de ce reportage de RTC ici 

10h La galerie Belle-île est sous bonne garde

 

11h Les employés de la sidérurgie sont aux Guillemins

 

Tour des partis politiques le 16 mars

 

La tournée débute au PS

 

Jacques de Cora-Rocourt solidaire des ouvriers

 

Trio de choc devant le MR

 

Manifestation à Bruxelles le 24 mars

 

Rond point Meiser. Tout est dans la symbolique

 

Ethias et sa banderole que personne n'a pu rater

 

La délégation Solidaris prête au départ

 

 

En route pour la rue de la Loi

 

Drapeau au vent devant Reyers

 

Les liégeois sont bien là... Reste à les retrouver dans tout ce rouge