Ensemble on est plus forts

SETCa Liège > News > Action à l'AG de Delhaize

Réunis en assemblée générale extraordinaire ce 14 mars à Bruxelles, les actionnaires du groupe Delhaize ont approuvé à une écrasante majorité la fusion avec le groupe de distribution néerlandais Ahold. Un nouveau coup dur pour le travailleurs du groupe, 400 nouveaux emplois étant menacés.

En ce lundi, les groupes Delhaize et Ahold célébraient leurs noces au cours d’une assemblée extraordinaire organisée à Bruxelles. Tout naturellement et dans son plus bel attirail, une délégation du SETCa-BBTK, grossie par des délégués liégeois, s’est invitée à la « fête » afin d’exiger la clarté quant aux conséquences sous-jacentes de cette fusion. En effet, en plus des 2000 emplois mis à mal lors du plan de restructuration de 2014, 400 nouvelles places sont menacées suite à l’avis rendu par l’Autorité de le concurrence prévoyant la fermeture de 13 magasins. La situation quotidienne des travailleurs est également fort préoccupante, la nouvelle organisation mise en place exigeant de ceux-ci une flexibilité et une polyvalence poussées encore davantage à outrance.

L’action du SETCa-BBTK avait également pour but de dénoncer l’octroi d’un bonus d’1,5 million d’euros au CEO du groupe Delhaize, une prime indécente et démesurée dans le contexte social de profonde incertitude au sein duquel les travailleurs du groupe sont actuellement plongés. À titre d’exemple, un employé moyen du magasin devrait travailler 67 longues années à temps plein pour espérer gagner une telle somme. Accorder un tel montant est donc d’autant plus consternant. C’est pourquoi nos délégués ont harangué les actionnaires pour qu’ils suivent l’exemple de leurs homologues hollandais.