Ensemble on est plus forts

SETCa Liège > News > Ethias : un plan inacceptable

 

Le SETCa a réagi immédiatement à l'annonce de la restructuration chez Ethias.

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse. Vous pouvez également le télécharger

Vous trouverez la revue de presse ici

 

Ethias : Un plan de restructuration inacceptable rompant avec le dialogue social historique

 

Ce vendredi 5 juin, le personnel d’Ethias doit faire face à une annonce inacceptable tant sur la forme que sur le fonds. Et à laquelle le SETCa s’opposera très fermement.

 « Le Conseil d’Entreprise à peine terminé, et avant que le personnel n’ait pu prendre connaissance des mesures que la direction avait décidées, la presse détaillait déjà le plan de restructuration qui venait de nous être présenté qui comprend la diminution de 124 équivalents temps plein (sur 1724), dont certains le seront via licenciement» regrette Renaud Bailleul, président de la délégation du SETCa d’Ethias, sous le choc devant la brutalité de ce qui s’est passé ce matin « Nous savons que des efforts devaient être faits et étions prêts à négocier. L’annonce claire de la possibilité d’avoir des licenciements secs, comme le fait de tout voir dans la presse dès les minutes qui suivent, est une rupture du dialogue social qui a toujours prévalu dans l’entreprise».

Mais au-delà de la forme, c’est bien évidemment sur le fonds que le SETCa tient à exprimer son désaccord et son opposition. D’autant que des accords historiques sont aussi mis en cause, comme la question des traitements entre les employés engagés avant ou après 2007.

Pour le Secrétaire Général du SETCa, Égidio Di Panfilo, les choses sont claires : « Depuis des semaines, nous jouons notre rôle de défenseur des employés et des cadres d’Ethias dans le cadre des discussions autour du plan de rétablissement financier. Nous avions d’ailleurs écrit à plusieurs reprises à la direction, ainsi qu’au ministre wallon de l’économie, pour les alerter d’une série de points d’attentions. Parmi ceux-ci, se trouvait le rôle de la BNB qui semblerait donner une dimension idéologique et communautaire à ce dossier. Nous faisons l’amer constat aujourd’hui que ces courriers et rencontres n’ont pas permis de faire entendre l’avis du personnel. Ethias, de par l’attitude de sa direction, perd ainsi son âme et oublie le facteur humain dégradant ainsi le climat social». Et Égidio Di Panfilo de poursuivre « Au-delà de la perspective, totalement inacceptable je le répète, de licenciements secs, nous sommes interpellés par d’autres points contenus dans ce plan. Nous pensons notamment aux économies de 16% des coûts de l’IT qui aura certainement des répercussions sur NRB, une autre entreprise importante de la région.».

Dans ce contexte, des actions ne sont pas à exclure si des modifications majeures n’étaient pas apportées au plan présenté.

Le SETCa s’oppose dès à présent à tout licenciement chez Ethias et demande que les efforts impliquent tous les étages de l’entreprise.