Ensemble on est plus forts

SETCa Liège > News > Les employés de la FN durcissent leur mouvement

Le front commun a publié un communiqué de presse sur la situation à la FN Herstal.

Vous pouvez lire ce communiqué ci-dessous ou le télécharger en format PDF

FN Herstal :

La direction oblige les employés à durcir le mouvement.

 

Herstal, le 9 septembre 2012

 

Depuis ce mercredi 5 septembre 2012, les employés de la FN Herstal sont en grève au finish. Loin d’apaiser les esprits, l’attitude et les propos de la direction ont envenimé les choses. À la veille d’une conciliation prévue ce lundi 10 septembre 2012 à 16h00, les employés se voient contraints de durcir le mouvement et de rendre les grilles hermétiques.

 

C’est une assemblée générale des employés réunie le mardi 4 septembre après-midi qui a décidé, à une majorité largement supérieure au 2/3, de partir dans un mouvement de grève au finish à partir du mercredi 5 septembre. Ce mouvement est l’expression d’un profond malaise du personnel devant la décision unilatérale de la direction de mettre fin au système connu à la FN sous le nom de « Bénévolence » et qui équivaut à une assurance revenu garanti.

 

La « Bénévolence » à la FN est un système clairement plus avantageux que celui qui existe ailleurs, et bien entendu que celui que la direction veut aujourd’hui mettre en place. Il est cependant important de préciser que ce système est le fruit de la concertation sociale au sein de l’entreprise et que ce qui peut être aujourd’hui vu comme un « privilège » est en fait une avancée obtenue parfois à la place de hausse salariale, de hausse de productivité… Il ne s’agit donc nullement de cadeaux tombés du ciel.

 

Au-delà de problèmes concrets pouvant avoir des conséquences importantes sur les revenus des travailleurs victimes de maladie (chronique ou non) ou d’accident, c’est la méthode employée par la direction qui pose question. Les représentants des travailleurs se trouvent devant un directeur des ressources humaines, M. André Leclercq qui a mis fin unilatéralement à des négociations, certes tendues et compliquées, mais qui avaient lieu. Le choix de passer en force, et donc de mettre en péril l’activité de l’entreprise, est l’unique fait de cette direction des ressources humaines.

 

Depuis le début du conflit, l’attitude de la DRH n’a fait qu’empirer et les réponses à nos questions s’évaporer dans un flou de plus en plus artistique. À la veille d’une conciliation prévue ce lundi 10 septembre à 16H, les employés se sont donc vu obliger de durcir le mouvement.

 

Les employés se disent cependant prêt à reprendre le chemin de la négociation dès que celle-ci s’établira sur des bases saines

 

Contacts :      

Julien Dohet, conseiller en charge de la communication SETCa-Liège :  0478/57.28.96

Claude Podorieszach, président de la délégation SETCa-FN Herstal :  0476.64.63.49

Marie-Rose Fortuny, présidente de la délégation CNE-FN Herstal :  0474.40.11.35