Ensemble on est plus forts

SETCa Liège > News > Lidl : une montée en gamme sauf pour les employé·es

 

Lidl : une montée en gamme, sauf pour les travailleuses et travailleurs .

 

Ce mercredi 25 avril 2018 les employé·es du Lidl de Ans se croiseront les bras pour la deuxième journée consécutive. L’ensemble du personnel, y compris les CDD (ce qui est peu habituel de manière générale) est en effet parti en grève le mardi 24 avril, poussé à bout par la pression exercée par la direction.

 

Par ce mouvement spontané, les employé·es tiennent à exprimer que derrière une montée en gamme des magasins se cache une réalité nettement moins reluisante pour celles et ceux qui travaillent quotidiennement à servir au mieux la clientèle. La recherche d’une productivité sans cesse accrue épuise des équipes qui sont arrivées à la limite de ce qu’elles peuvent supporter.

« Direction multipliant les pressions, problèmes avec l’absence de réception en provenance du magasin central de toutes les marchandises commandées, problèmes sur les aspects commerciaux… sont des soucis qui n’existent pas qu’à Ans mais qui y sont peut-être plus exacerbés. Mais auquel s’ajoute de réels problèmes de salubrité et d’hygiène dans la cantine. Problèmes toujours non réglés malgré plusieurs demandes » souligne Françoise Malherbe-Lessuise déléguée SETCa chez Lidl.

Signes que le malaise est bien profond et global, les employé·es du magasin de Ans ne cessent de recevoir depuis le début de leur mouvement des signes de soutien de leurs collègues de nombreux autres magasins de la région. Cette solidarité pourrait déboucher sur d’autres fermetures dans le courant de la journée de ce mercredi 25 avril.

 

La grève du Lidl de Ans intervient dans un contexte de malaise global au sein de l’enseigne en Belgique.