Ensemble on est plus forts

SETCa Liège > News > Mithra : la loyauté à sa région mise à mal ?

Dans le prolongement des informations communiquées la semaine dernière concernant Uteron pharma (voir ici), le SETCa-Liège a de nouveau communiqué sur la situation de Mithra.

Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse. Vous pouvez également le télécharger.

 

Au-delà des informations de ce jour sur une enquête de corruption, l’annonce la semaine dernière des projets de restructuration chez Uteron Pharma à Grâce-Hollogne et la perte probable de 30 emplois dans la recherche, incitent à se poser des questions concernant la success-story de l’entrepreneur François Fornieri, principalement la sincérité du discours sur l’attachement à la région liégeoise énoncé à grand renfort de publicité, notamment au Standard de Liège.

On dit que le culte à mystères du dieu Perse Mithra, qui a donné son nom à l’entreprise fondée en 1999, était basé notamment sur les valeurs d’amitié et de loyauté. Il est donc interpellant aujourd’hui d’apprendre que les promesses faites à l’occasion de la cession d’Uteron, soit le pôle recherche et Développement de l’entreprise, au groupe américain Actavis ne sont pas tenues sans que son fondateur ne s’en émeuve réellement.

Nous savons que des projets existent concernant la construction à Flémalle de Mithra RDP (Recherche, développement et production) qui devrait créer au moins 160 emplois. « Pour le SETCa-Liège François Fornieri a l’obligation morale d’y engager les 30 chercheurs perdant leur emploi chez Uteron Pharma ». souligne Égidio Di Panfilo, secrétaire général du SETCa-Liège

Qui développe : « Si nous avons réagi la semaine dernière et que nous nous exprimons à nouveau dans ce dossier, c’est parce qu’il nous apparait comme emblématique des questions qui se posent autour du contrôle de l’utilisation des fonds publics à un moment où le patronat ne cesse de dire qu’il faut diminuer le poids de l’état et son intervention dans l’économie… sauf quand il s’agit de lui donner de l’argent ! » Et M. Di Panfilo de poursuivre « La success-story de M. Fornieri n’aurait pas été possible sans les aides financières que la Région Wallonne a injecté dès les origines de l’entreprise dans son pôle recherche et développement. Et aujourd’hui, les extensions sont à nouveau soutenues par le public via Meusinvest et la SRIW. Nous attendons donc en retour des créations durables d’emplois de qualité en région liégeoise ainsi qu’un respect de la concertation sociale dans les différentes entités du groupe ».

 

Le SETCa-Liège se réjouit que des entreprises liégeoises comme Mithra réussissent et se développent grâce au soutien des pouvoirs publics. À condition qu’elles respectent leurs engagements en terme d’emploi et des droits de leurs employés