Ensemble on est plus forts

SETCa Liège > News > Travail du dimanche : réaction aux propos de l'échevine du commerce

Ce 7 octobre le SETCa a tenu à réagir aux propos tenus dans la presse par l'échevine liégeoise du commerce.

Lire le communiqué ci-dessous ou le télécharger

 

Travail du dimanche : L’échevine du commerce privilégie la fédération patronale aux travailleurs.

Les déclarations de l’échevine du commerce de Liège Maggy Yerna dans la presse de ce lundi 6 octobre concernant le travail du dimanche dans le commerce sont une véritable insulte aux travailleurs en général et aux organisations syndicales en particulier.

« Nous avons été dans la rue ce vendredi 3 et dimanche 5 octobre pour sensibiliser contre la tentative de la fédération patronale Comeos de passer en force sur la généralisation du travail du dimanche, ce qui constituerait non pas un progrès mais un retour en arrière de plus d’un siècle » explique Pascale Vleugels, Secrétaire Permanente du SETCa-Liège. Qui précise « Depuis 1905 et la loi sur l’interdiction du travail dominical, des exceptions ont toujours existé. Mais elles sont encadrées par des conventions négociées et font l’objet de conditions particulières pour les travailleurs. Ce n’est donc pas le travail certains dimanches que nous combattons mais bien sa généralisation comme si c’était un jour normal. Enfin, il faut s’interroger sur les possibilités réelles (crèches, transport en commun…) pour le personnel de pouvoir effectivement prester de tels horaires. C’est donc bien vers le travail généralisé 7 jours sur 7 que l’on se dirige »

Liège, comme d’autres grandes villes, a de plus la spécificité d’avoir été reconnue comme zone touristique, et ce malgré l’opposition signifiée depuis 2010 tant du SETCa que de l’UCM et de l’association des commerçants. « Nous sommes obligés de constater que malgré des appels répétés à la concertation sociale le dossier continue à avancer sans tenir compte de l’avis des principaux concernés et que les autorités communales semblent plus à l’écoute du lobbying des grandes entreprises au détriment des travailleurs et des petits indépendants » dénonce Égidio Di Panfilo, Secrétaire Général du SETCa-Liège. Qui ne peut que dire à nouveau ce qu’il exprimait en janvier dernier : «  La réalité de ce qui se passe ailleurs démontre que le volontariat théorique cher au patronat est faussé par les pressions mises sur les travailleurs ainsi que par les conditions salariales qui poussent les gens à accepter le travail le dimanche pour améliorer quelque peu leur quotidien. Ce seront donc les plus précarisés des travailleurs (donc surtout des travailleuses et des étudiants) qui effectueront de tels horaires».

Le SETCa dénonce une position antisociale de la part de l’échevine du commerce liégeois et appelle à ce que toutes les parties prenantes soient rapidement réunies autour d’une table de négociations.

Contacts

Égidio Di Panfilo, Secrétaire Général : 0474.87.00.19

Pascale Vleugels, Secrétaire permanente commerce du SETCa-Liège : 0479.84.04.62g